Category Archive 1 – Les projets LIVRES

Le Tome 2 est arrivé !

Les 50 élèves des classes Culture et Patrimoine du Collège Montesquieu Sainte-Marie ont sorti leur 2e roman d’aventures : Le secret de la boussole.

Encadrés par cinq enseignants, ils ont certes suivi des ateliers d’écriture, mais aussi accompli un parcours de vie. Parmi eux, quasiment la moitié des élèves des deux classes ont des besoins particuliers, étant dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques ou autistes. Tous ont travaillé ensemble, apprenant à concilier leurs points de vue sur la construction de l’intrigue, faisant des compromis, pour finir par apprécier la richesse du travail en groupe. Leur roman est le fruit de ce « faire ensemble ».

Un éloge de la fraternité

Cette initiative est le prolongement d’un projet mis en place en 2018-2019. L’association Raconte-nous Le Havre était alors déjà partenaire du collège Montesquieu Sainte-Marie depuis 2015 pour avoir publié plusieurs ouvrages dont Raconte-nous Le Havre de 1517 à nos jours. Une nouvelle collection de romans d’aventures est lancée, adaptée aux enfants en difficulté de lecture et destinée aux 10-14 ans. Le premier tome, Le Trésor oublié, paraît en 2019. Les héros enquêtent et résolvent des énigmes qui les conduisent à travers Sainte-Adresse et Le Havre. Or, l’intrigue se termine à Marrakech ! Les écrivains en herbe n’osaient pas imaginer pouvoir suivre les traces de leurs héros en préparation de leur deuxième tome. C’était sans compter sur la détermination de l’équipe pédagogique.

Un voyage est rapidement organisé à Marrakech en novembre dernier : un séjour aussi divertissant que spirituel, au cours duquel les élèves ont vu les trois religions monothéistes coexister. De retour au Havre, les élèves ont poursuivi leur voyage spirituel par des visites dans trois lieux de culte au Havre : la synagogue havraise, la mosquée de Caucriauville et l’église Saint-Joseph. Pour faire le lien entre le Maroc, la présence des trois religions et promouvoir la fraternité dans leur roman, ils choisissent comme personnage pour le début de l’intrigue Charles de Foucauld, un officier de cavalerie de l’armée française qui vécut fin XIXe-début XXe siècle et qui deviendra géographe en cartographiant le Maroc, puis religieux catholique, allant à la rencontre des peuples du désert.

Caroline Triaureau, auteure jeunesse et éditrice de La Marmite à mots, les guidera tout au long du travail en ateliers d’écriture. L’extraordinaire investissement de ces élèves est une véritable leçon de vie. « Au départ, j’aimais pas l’écriture, confie Antonin, en 3e. Je me disais que je perdais mon temps. J’ai appris à prendre mon temps. Même “dys”, personne n’a fait de différence. Ce projet m’a redonné confiance en moi. Et maintenant, de temps en temps, j’écris des histoires chez moi. »

ELÉONORA HURILLON-AJZENMAN

 

Les 6e Culture et Patrimoine réalisent un film !

Cette année les élèves de 6eB se lancent dans une nouvelle aventure, la réalisation d’un film retraçant l’histoire du Havre. Dans le cadre du projet Culture et Patrimoine, les élèves ont fait la rencontre de Rénald Magnier, réalisateur et scénariste.

Rénald Magnier est un artisan de l’émotion. Initialement formé au CLCF (Conservatoire Libre du Cinema Français à Paris) et au Conservatoire d’Art Dramatique, il commence sa carrière en réalisant trois court métrages 35 mm tout en exerçant les métiers de régisseur adjoint et assistant réalisateur.
Côté écriture, il démarre avec l’écriture des premiers sketchs de Viard, Dubosc, Brouté, Verhoeven… C’est en 2000 qu’il se forme au métier de scénariste avec Christian Biegalski, directeur du Ceea.

Les élèves de 6eB ont fait sa connaissance en janvier. Celui-ci leur a raconté l’histoire du cinéma des frères Lumière en passant par Méliès, puis leur a présenté le travail d’écriture d’un scénario. Notre film s’inspire du livre « Raconte-nous Le Havre de 1517 à nos jours », mais l’écriture d’un scénario est très différente de l’écriture d’un livre !

Rénald Magnier nous a donc fait part de son expérience et nous a présenté les scénarios de grands films comme « Un pont entre deux rives », film de Depardieu, inspiré du livre d’Alain Leblanc pour lequel il était assistant réalisateur.

Riche de tous ses conseils, nous avons pu reprendre l’écriture de notre propre scénario et distribué les rôles de chacun, acteurs et assistant réalisateur, preneur de son… Désormais nous sommes presque prêt… Le tournage devrait commencer en mars pour se terminer en avril.

Alors rendez-vous en juin au Sirius pour une projection grand écran !